General Motors Europe a réaffirmé son objectif de renouer avec les bénéfices

General Motors Europe a réaffirmé son objectif de renouer avec les bénéfices en Europe d’ici à 2016. Karl-Thomas Neumann, président d’Opel, s’est dit confiant dans la réalisation de cet objectif, malgré les difficultés en Russie et notamment le retrait de la marque Opel de ce marché (cf. revue de presse du 19/3/15). A l'occasion du Salon de Francfort, Dan Ammann, numéro deux de General Motors, a déclaré que le lancement de la nouvelle Opel Astra contribuerait à relancer les ventes en Europe. Mary Barra, présidente de GM, a également fait le déplacement à Francfort pour présenter l'Astra, ce qui traduit l'importance du modèle. « Tout le monde dans l'entreprise comprend l'importance de gagner en Europe », a souligné la dirigeante. La marque Opel permet de mettre en place des synergies au sein du groupe General Motors, pour les technologies, les plateformes, l'architecture et les composants.De plus, M. Ammann a ajouté que GM Europe était sur la voie pour redevenir rentable d'ici à l'an prochain.En outre, General Motors Europe (Opel/Vauxhall) veut devenir le deuxième constructeur sur le marché européen d'ici à 2022. Il est actuellement en troisième position.Opel/Vauxhall compte atteindre cet objectif grâce à de nouveaux modèles (notamment des voitures électriques et un véhicule de loisir de grandes dimensions) et grâce à un système de connectivité novateur.General Motors Europe prévoit de lancer un total de 29 nouveaux modèles Opel/Vauxhall sur la période 2016-2020.Opel a déjà pu améliorer son image de marque grâce aux modèles Mokka, Adam et Karl, qui ont permis d'accroître les ventes de la marque. (AUTOMOTIVE NEWS, WELT 15/9/15, AUTOACTU.COM 16/9/15)

Cindy Lavrut