Geely aurait renoncé à présenter une offre pour Fisker

Geely ne présentera pas d'offre finale pour prendre une participation majoritaire dans le capital de Fisker (cf. revue de presse du 19/2/13), ont indiqué deux sources proches du dossier. Le constructeur chinois aurait notamment été rebuté par les conditions que le Département américain de l'Energie avait imposées au constructeur américain de véhicules électriques lorsqu'il lui avait accordé un prêt de 529 millions de dollars en 2009.

Geely semblait le mieux placé pour conclure un accord avec Fisker. Son compatriote Dongfeng serait pour sa part toujours en lice pour entrer au capital du constructeur américain et aurait présenté une offre finale la semaine dernière. (AUTOMOTIVE NEWS 18/3/13)

Frédérique Payneau