GREVES SUR LE SITE FORD DE BLANQUEFORT

Le sort de l'usine de transmissions automatiques Ford Aquitaine Industrie (FAI), qui emploie plus de 1 500 salariés, demeure incertain. Le groupe de travail créé conjointement par l'Etat et l'entreprise pour trouver des solutions permettant d'assurer un avenir au site de Blanquefort (Gironde), a tenu le 11 décembre sa quatrième réunion, ponctuée par une manifestation et par une grève très largement suivie. Le 12 décembre, une nouvelle grève spontanée a été menée par plusieurs centaines de salariés, qui exigeaient de la direction des explications sur les perspectives de l'usine. Aucune des pistes explorées par Ford ne semble prometteuse à l'heure actuelle. (ECHOS, FIGARO 13/12/07)

CCFA