GMC, une petite marque de General Motors qui enregistre de bons résultats (2/2)

Depuis le milieu des années 2000, les véhicules de GMC se différencient de ceux de Chevrolet. Les tout-chemin de loisir Acadia et Terrain, lancés respectivement en 2006 et en 2009, sont visuellement très différents des Chevrolet Traverse et Equinox. Il en va de même pour le gros pick-up Sierra, introduit l’an dernier, et pour le pick-up Canyon de catégorie moyenne, attendu cet automne.

Denali, la finition supérieure qui inclut souvent un moteur plus puissant (comme le V8 de 6,2 litres sur le Yukon et le Yukon XL), a tiré la croissance de GMC. Elle a représenté environ 20 % des ventes de la marque l’an dernier et porté certains modèles dans la catégorie du luxe. A titre d’exemple un acheteur d’un Yukon Denali XL déboursait en moyenne 68 000 dollars.

Selon True Car, les prix moyens des transactions dans les quatre marques de General Motors s’élevaient sur les quatre premiers mois de 2014 à 40 099 dollars pour GMC (en hausse de 12 % par rapport à ceux de 2009), à 31 301 dollars pour Chevrolet (+ 10 %), à 33 798 dollars pour Buick (- 1 %) et à 48 177 dollars pour Cadillac (- 4 %).

GMC a « connu une croissance organique, naturelle » avec un soutien marketing assez faible, observe Stephanie Brinley, analyste chez IHS. Selon Kantar Media, la deuxième marque de General Motors en termes de ventes a dépensé environ 244 millions de dollars en publicité directe l'an dernier, contre 1 milliard de dollars pour Chevrolet, 279 millions pour Cadillac et 263 millions pour Buick.

Les dirigeants de General Motors sont conscients d'être sur un bon filon avec GMC. Mark Reuss, directeur du produit du constructeur, a qualifié l’image de marque de GMC d’ « étonnamment forte » et a évoqué la possibilité d’introduire un modèle qui ne partagerait pas la plateforme d’un véhicule Chevrolet. Ed Welburn, directeur du style, a pour sa part déclaré cette année que le centre de style de GMC était le plus actif de l’entreprise. Il est peu probable que la marque s’éloigne des pick-ups, tout-terrain et autres tout-chemin. M. Welburn a en effet indiqué que les véhicules en développement étaient « tous des utilitaires ». Le nouveau directeur de Buick-GMC, Duncan Aldred, a pour sa part évoqué des similitudes entre la finition Denali et les débuts de la ligne Quattro d’Audi et estimé que GMC pouvait encore monter en gamme.

Frédérique Payneau