GM serait prêt à soutenir l'arrivée d'un tiers au capital de PSA Peugeot Citroën

General Motors serait prêt à soutenir l'arrivée d'un nouvel actionnaire au capital de son partenaire PSA Peugeot Citroën, vient d’annoncer le constructeur français, actuellement en discussions avec le groupe chinois Dongfeng.

GM et PSA, alliés depuis février 2012, ont modifié les termes de leur contrat afin que « GM renonce à son droit de mettre fin [...] à l'alliance dans l'éventualité d'une prise de participation de certains tiers au capital de Peugeot », ont-ils indiqué dans un communiqué. « Dans cette hypothèse, GM exercerait les droits de vote attachés aux actions Peugeot S.A. alors en sa possession, pour voter en faveur de cette opération », a précisé PSA, dont le capital est aujourd'hui détenu à 25,4 % par la famille Peugeot et à 7 % par GM. (AFP 12/12/13)

Alexandra Frutos