GM serait prêt à soutenir l'arrivée d'un tiers au capital de PSA Peugeot Citroën

General Motors serait prêt à soutenir l'arrivée d'un nouvel actionnaire au capital de son partenaire PSA, vient d’annoncer le constructeur français, actuellement en discussions avec Dongfeng. GM et PSA ont modifié les termes de leur contrat afin que « GM renonce à son droit de mettre fin [...] à l'alliance dans l'éventualité d'une prise de participation de certains tiers au capital de Peugeot », ont-ils indiqué dans un communiqué. (AFP)

Alexandra Frutos