Fuji Heavy Industries (Subaru) affichera cette année les meilleures marges opérationnelles parmi les constructeurs japonais

Fuji Heavy Industries (Subaru) compte vendre 800 000 véhicules environ au cours de l'année fiscale qui s'achèvera fin mars 2014, volume le plus faible parmi les sept principaux constructeurs japonais. Toutefois, il devrait gagner 340 000 yens (3 262 dollars) par véhicule vendu, affichant ainsi la plus forte rentabilité. Sa marge opérationnelle devrait doubler cette année, à 12,1 %, contre 6,3 % un an auparavant.

Toyota se classe deuxième de cette étude réalisée par le NIKKEI (230 000 yens par véhicule environ, soit 1 620 euros), suivi de Mazda et Honda, au coude à coude (140 000 yens par véhicule environ, soit 990 euros). Suzuki se classe dernier, avec 60 000 yens par véhicule (420 euros).

L'étude du Nikkei souligne que la rentabilité des ventes à l'exportation depuis l'affaiblissement du yen a nettement favorisé les marges des constructeurs japonais. (NIKKEI ASIAN REVIEW 17/12/13)

Juliette Rodrigues