Frédéric Péchenard juge inutile un audit sur l’implantation des radars

Le délégué interministériel à la sécurité routière Frédéric Péchenard a déclaré qu’il jugeait inutile de mener un audit sur l’implantation des radars sur les routes françaises dans la mesure où chaque appareil est constamment suivi par le CNT (Centre national de traitement du contrôle automatisé à Rennes) et qu’il peut donc être déplacé ou retiré quand il n’est plus à sa place. D’après lui, il n’existe pas de radar qui piège les automobilistes comme l’affirme 40 Millions d’automobilistes, association qui réclame un audit national.

« Il y a 66 % de morts en moins à proximité des radars, donc je ne faiblirai pas, je ne baisserai pas la garde », a de son côté déclaré le ministre de l’Intérieur Manuel Valls. « Je me suis fixé de passer de 4 000 à 2 000 morts d’ici à 2020 », a-t-il ajouté. (FIGARO, PARISIEN 30/4/13)

Alexandra Frutos