Fort recul de la part des véhicules diesel dans les immatriculations de juin

Au mois de juin, les immatriculations de véhicules diesel ont baissé de 19,2 %, alors que celles des véhicules à essence ont progressé de 19,2 %, sur un marché en recul de 9 %. La part des véhicules diesel a en conséquence diminué de 8 points, à moins de 67 %, tandis que celle des modèles à essence est passée au-dessus de 30 % du marché.

Sur le premier semestre, la transformation du marché est nette avec des motorisations diesel désormais nettement en dessous de 70 % (contre 74 % sur les 6 premiers mois de 2012), et des versions à essence représentant 28 % du marché (en hausse de 4 points).

Les ventes de véhicules hybrides, qui avaient légèrement marqué le pas en mai, sont revenues à près de 2,5 % des immatriculations de juin (ce qui est également leur part au cumul du premier semestre). Ce segment reste dominé par Toyota avec la Yaris, qui a représenté 35 % de part de marché et dont plus de la moitié des ventes se font sur cette motorisation (52 % en juin).

Le segment des véhicules électriques a quant à lui été dominé par Renault avec la Zoé, qui a totalisé 85 % des ventes (762 immatriculations). (AUTOACTU.COM 5/7/13)

Alexandra Frutos