Ford va maintenir la production de la Fiesta dans son usine de Cologne

Ford va maintenir la production de la Fiesta dans son usine de Cologne, et ce au moins jusqu'en 2021. Jusqu'à cette date, non seulement les emplois des 4 000 ouvriers qui produisent la Fiesta seront sauvegardés, mais également ceux des 24 000 salariés de Ford en Allemagne, a annoncé le constructeur.

L'usine de Cologne restera le seul site d'assemblage de la Fiesta en Europe. Ford avait un temps envisagé de transférer la production de la Fiesta en Roumanie.

Afin de rendre le site plus compétitif, Ford a conclu un accord avec les salariés, qui « pérennise à long terme à la fois les emplois et la production sur le site », selon Bernhard Mattes, président de Ford Deutschland.

Cet accord étend le programme qui courait jusqu'à présent jusqu'en 2016. Ford s'est donc engagé à réaliser dans l'usine de Cologne des réductions de coûts de 400 millions de dollars (soit environ 295 millions d'euros) entre 2017 et 2021.

En outre, les salariés ont accepté des horaires plus flexibles afin de mieux s'adapter aux fluctuations de la demande. De plus, la production sera organisée en deux équipes au lieu de trois.

En revanche, la production des moteurs de 1,0 l EcoBoost dans l'usine de Cologne passera de deux à trois équipes. Le moteur équipe non seulement les Fiesta, mais aussi les Mondeo.

Par ailleurs, dans le cadre de cet accord entre la direction de Ford et les salariés, les licenciements économiques sont également exclus dans l'usine de Sarrelouis jusqu'en 2021. Le site produit la Focus et accueillera la production du C-Max dans le courant de l'année. (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, WELT 10/6/14, WALL STREET JOURNAL 11/6/14)

Cindy Lavrut