Ford s'inquiète de l'impact de la dépréciation du yen

Lors d'un entretien sur Bloomberg Television, Alan Mulally, directeur général de Ford, a déploré la politique de dépréciation de sa devise menée par le Japon. Le yen a perdu 15 % environ de sa valeur par rapport au dollar depuis la mi-novembre 2012, ce qui accroît la compétitivité des constructeurs japonais à l'exportation.

M. Mulally a par ailleurs indiqué que Ford ajustait sa production en Europe à la demande réelle du marché. Le constructeur progresse fortement en Chine et il devrait réaliser environ 40 % de son chiffre d'affaires en Asie à la fin de la décennie, a-t-il ajouté.

Enfin, M. Mulally a regretté que l'agence publicitaire de Ford en Inde ait créé une publicité pour la Figo, qui mettait en scène l'ancien président italien du conseil Silvio Berlusconi et trois femmes ligotées dans le coffre de la voiture. (AUTOMOTIVE NEWS 26/3/13)

Frédérique Payneau