Ford produit plus de véhicules en Asie qu'en Europe

Ford produit désormais davantage de véhicules en Chine et dans le reste de l'Asie qu'en Europe. Et à l'horizon 2015, il pourra fabriquer plus de véhicules en Asie qu'il n'en a produit l'an dernier en Amérique du Nord.

Ford a mis tardivement l'accent sur le marché asiatique. Il a formé sa première coentreprise en Chine six ans après General Motors et plus d'une décennie après Volkswagen. Mais il a développé sa présence industrielle, son offre et son réseau sur le marché chinois à un rythme extrêmement rapide, note Adam Jonas, un analyste de Morgan Stanley. La banque évalue d'ailleurs les actifs de Ford dans ce pays à 15 milliards de dollars, soit plus d'un cinquième de sa valeur en Bourse. La part de marché du constructeur américain en Asie s'élevait à 3 % à la fin du premier semestre, contre 2 % en 2007. Son objectif d'occuper 6 % du marché chinois au milieu de la décennie, contre 4 % actuellement, pourrait être dépassé, estime Itay Michaeli, un analyste de Citigroup.

La croissance de Ford en Asie ne se fait pas au détriment de l'Amérique du Nord. Le constructeur a accru sa capacité de production annuelle en Amérique du Nord de 400 000 unités en 2012 et il l'augmente encore de 200 000 unités cette année. (AUTOMOTIVE NEWS 7/10/13)

Frédérique Payneau