Ford fustige la manipulation des devises

Ford intensifie ses efforts pour convaincre le gouvernement américain d’inclure des mesures visant à empêcher des manipulations des devises dans un futur accord de libre-échange transpacifique. Joe Hinrichs, patron de la région Amériques du constructeur, a averti que Ford s’opposerait à un accord qui n’ouvrirait pas le marché automobile japonais et qui n’empêcherait pas les gouvernements d'intervenir sur leur monnaie pour conférer un avantage déloyal à leurs producteurs.

« Des emplois américains sont menacés. C'est une vraie question. La manipulation des devises est la principale barrière commerciale du 21ème siècle elle doit être prise en compte dans tous les futurs accords commerciaux des Etats-Unis », a déclaré M. Hinrichs dans un discours prononcé devant le Club Economique de Chicago. « Des pays comme le Japon ont historiquement manipulé leur devise pour obtenir des avantages déloyaux sur le marché mondial et protéger leur marché intérieur », a-t-il ajouté. (DETROIT NEWS, FREEP.COM 6/2/14)

Frédérique Payneau