Ford a décidé de partager ses brevets portant sur les V.E.

Suivant l’exemple de Tesla (cf. revue de presse du 13/6/14), Ford a décidé de partager ses brevets portant sur les technologies liées aux véhicules électriques, en vue d’accélérer le développement de l’électromobilité.

A la différence de Tesla toutefois, Ford cédera les droits sur ses brevets contre rémunération (contrairement à Tesla qui les ouvrait à tous gratuitement).

« Fournir les meilleures technologies possibles n'est possible que via un développement et un progrès constants. En partageant nos recherches avec d'autres entreprises, nous accélérons le développement des technologies d'électrification des véhicules et nous pouvons offrir de meilleurs produits à nos clients », a expliqué Kevin Layden, responsable des programmes d'électrification de Ford.

Ford a précisé qu'il disposait de plus de 650 brevets liés aux véhicules hybrides, hybrides rechargeables et électriques (et de près d'un millier de demande de brevets en cours). Plus de 400 de ces brevets et demandes ont été déposés l'an dernier.

Ford prévoit d'embaucher 200 ingénieurs supplémentaires cette année afin d'approfondir ses recherches dans l'électromobilité.

Ford propose actuellement une gamme de 6 modèles hybrides et électriques. (AUTOMOTIVE NEWS 28/5/15)

Cindy Lavrut