Ford a affiché des résultats robustes au premier trimestre

Ford a réalisé au premier trimestre un bénéfice net de 1,6 milliard de dollars, en hausse de 15 % et supérieur aux prévisions des analystes, grâce à une demande robuste pour ses véhicules aux Etats-Unis et en Chine. Son chiffre d'affaires a augmenté de 10 % sur la période, à 35,8 milliards de dollars. Ses ventes de véhicules dans le monde ont également progressé de 10 %, à près de 1,5 million d'unités.

« C'est un très bon début d'année pour nous », a commenté Bob Schanks, directeur financier de Ford.

Par régions, le constructeur a dégagé un bénéfice avant impôts de 2,4 milliards de dollars en Amérique du Nord (+ 14,5 %) et de 6 millions de dollars en Asie-Pacifique/Afrique (contre une perte de 95 millions un an plus tôt). Comme attendu, il a creusé sa perte - à 462 millions de dollars, contre 149 millions un an plus tôt - en Europe, où ses ventes ont chuté de 20 % sur le trimestre, et accusé un déficit de 218 millions en Amérique du Sud (contre un bénéfice de 54 millions), qu'il a attribué à des effets de change défavorables.

Ford a maintenu ses prévisions pour l'ensemble de l'année en cours. Il table sur une nouvelle année robuste, avec un bénéfice avant impôts proche de celui de 2012, malgré une perte d'environ 2 milliards de dollars attendue en Europe.

Par ailleurs, Ford a annoncé que sa production européenne augmenterait de 6 % au deuxième trimestre, à 390 000 unités, après avoir diminué de 8 % au premier trimestre (à 386 000 unités). De plus, la production du constructeur en Amérique du Nord devrait augmenter de 9 % au deuxième trimestre, à 800 000 unités, après avoir progressé de 16 % au premier trimestre (à 784 000 unités). (AFP, NEW YORK TIMES 24/4/13, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, DETROIT NEWS 24 et 25/4/13, COMMUNIQUE FORD)

Frédérique Payneau