Fonderie de Bretagne : un projet d’accord sur la compétitivité a été finalisé

La direction de la Fonderie de Bretagne a indiqué qu’un « projet d’accord [avait] été finalisé le 5 juin à l’issue de la huitième et dernière réunion de négociation [sur la compétitivité]. Il prévoit un temps de travail de 35 heures par semaine, comme c’est le cas pour les 40 000 salariés de Renault en France ». (Ouest France)

Alexandra Frutos