Fiat n'excluerait pas une introduction en Bourse après la fusion avec Chrysler

Fiat, qui détient actuellement 58,5 % du capital de Chrysler et qui compte racheter les parts qui lui manquent d'ici à la fin de l'année, pourrait envisager une introduction en Bourse de la nouvelle entité issue de la fusion des deux groupes. Fiat choisirait alors New York pour sa cotation, et non Milan, comme c'est le cas aujourd'hui. (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 24/4/13)

Juliette Rodrigues