Fiat mise sur l'Asie et les Amériques pour atteindre ses objectifs 2013

Fiat ne pense pas réviser ses objectifs pour 2013, mais devra probablement s'appuyer davantage sur la croissance de l'Asie et des Amériques pour compenser la faiblesse du marché européen, a déclaré Sergio Marchionne, administrateur délégué de Fiat. "Nous ferons le point le 29 avril, lors de la publication des résultats trimestriels", a-t-il ajouté.

Le groupe anticipe un chiffre d'affaires de 88 à 92 milliards d'euros pour 2013, dont plus de la moitié provenant d'Amérique du Nord, et des ventes en volume comprises entre 4,3 et 4,5 millions d'unités.

La fusion Fiat-Chrysler devrait par ailleurs avoir lieu d'ici à la fin de l'année. "Nous recherchons des moyens de renforcer la base de nos fonds propres et espérons y voir plus clair d'ici à la fin de l'année concernant le projet de fusion", a expliqué M. Marchionne.

Le groupe doit toutefois "continuer à grandir", a déclaré le président de Fiat John Elkann ; "il est encore trop petit". "On nous a souvent dit que nous étions dévenus trop gros, mais ceux qui tiennent ce discours n'ont aucune idée de la concurrence", a ajouté M. Elkann. (REPUBBLICA, IL SOLE-24 ORE, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AFP, REUTERS 9/4/13, TRIBUNE 10/4/13)

Juliette Rodrigues