Fiat envisagerait une cotation du groupe à New York après la fusion avec Chrysler

La fusion entre Fiat et Chrysler pourrait avoir pour conséquence une cotation du groupe à New York. Les Etats-Unis deviendraient ainsi le nouveau centre de gravité de Fiat aux dépens de l'Italie. Reuters évoque la possibilité d'une entrée du groupe à Wall Street dès 2015.

Chrysler a déjà représenté plus de la moitié du chiffre d'affaires du groupe au premier semestre de 2013, permettant à Fiat de dégager un bénéfice de 435 millions d'euros, alors que ses opérations propres ont accusé une perte de 501 millions.

Selon le ministre italien de l'Industrie Flavio Zanonato, Sergio Marchionne, administrateur délégué de Fiat et directeur général de Chrysler, a donné au gouvernement italien l'assurance qu'il continuerait à investir dans ses usines italiennes et qu'il maintiendrait une forte présence dans le pays. (AGEFI 6/1/14)

Juliette Rodrigues