Fiat convaincu de la "légitimité" de ses pratiques fiscales au Luxembourg

Fiat, dont une filiale est soupçonnée par la Commission européenne d’avoir obtenu des avantages fiscaux indus au Luxembourg, s’est déclaré "confiant de la légitimité" de son action, et a ajouté que l’impact financier potentiel sur ses comptes était "limité".

La société visée, Fiat Finance and Trade (FFT), qui fournit des services de gestion de trésorerie à Fiat, "n’a jamais requis d’exemptions d’impôts ou de facilitation en lien avec l’administration fiscale", a indiqué Fiat dans un communiqué.

Fiat note en outre que "toute augmentation potentielle de la base d'imposition de FFT ne serait pas significative par rapport aux résultats du groupe". "Fiat demeure convaincu que tout examen de cette question par les autorités débouchera sur la confirmation de la légitimité de ses pratiques fiscales", conclut le groupe. (AFP 2/10/14, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 30/9/14)

Juliette Rodrigues