Fiat Chrysler veut forcer General Motors à la fusion grâce à des investisseurs activistes

Sergio Marchionne, administrateur délégué de Fiat Chrysler Automobiles, s'efforce de rallier des fonds spéculatifs et des investisseurs activistes pour l'aider à convaincre General Motors d'accepter une fusion des deux groupes, rapporte le Wall Street Journal.

Sergio Marchionne est encouragé dans sa démarche par les récents succès obtenus par les investisseurs activistes au sein de GM, et il les voit comme un levier de la consolidation du secteur automobile qu'il ne cesse d'appeler de ses v?ux. General Motors est parvenu en mars à un accord avec un groupe d'investisseurs au sujet de son bilan et de sa gouvernance et a annoncé un programme de rachats d'actions de cinq milliards de dollars dans le but d'éviter un bras de fer.

Mais l’initiative est audacieuse et loin d’être aboutie : Sergio Marchionne doit d’abord trouver un investisseur activiste qui accepte de mener la fronde.

Le patron de FCA juge nécessaire de réduire le nombre d'acteurs sur le marché automobile mondial afin de faire face aux lourds investissements nécessaires pour répondre à la demande croissante en faveur de véhicules plus sûrs et moins polluants. (REUTERS, TRIBUNE, ECHOS, AUTOMOTIVE NEWS 9/6/15)

Juliette Rodrigues