Feu vert de la justice à la reprise de Sealynx par GMD

Le tribunal de commerce de Nanterre (Hauts-de-Seine) a validé la reprise de Sealynx, qui emploie 500 salariés à Charleval (Eure), par l'industriel stéphanois GMD, dans un jugement publié le 15 mars. Selon la décision, l'offre prévoit le maintien de « la totalité des employés permanents repris sur le site de Transières, jusqu'à fin 2015 », soit 496 salariés. Le groupe GMD s'engage par ailleurs à « réaliser des investissements » à hauteur de 33 millions d'euros sur 3 ans.

GMD reprendra également 100 % des titres des filiales de Tanger, au Maroc (200 salariés), et Pitesti, en Roumanie (250). L'offre de reprise se chiffre au total à 10 000 euros. (AFP, JOURNALAUTO.COM 15/3/13, ECHOS 18/3/13)

Alexandra Frutos