Ferrari touché à son tour par les airbags défectueux Takata

Le scandale des airbags défectueux de l'équipementier japonais Takata n'épargne aucun grand constructeur aux Etats-Unis, pas même Ferrari, qui vient d'annoncer le rappel de centaines de voitures en Amérique du nord.

Le constructeur va faire revenir chez ses concessionnaires 814 voitures produites entre décembre 2014 et avril 2015, selon un communiqué de l'agence américaine de la sécurité routière (NHTSA). Une centaine d'entre elles sont équipées d'un coussin de sécurité côté conducteur qui a été mal assemblé, ce qui peut entraîner son mauvais fonctionnement au moment du déploiement, développe le régulateur. Le conducteur court alors le risque de se blesser en cas d'accident.

Les modèles concernés sont les Ferrari 458 Italia, 458 Spider, 458 Speciale, 458 Speciale A, California T, FF, F12 Berlinetta et LaFerrari.

Les airbags défectueux de Takata sont par ailleurs rendus responsables de la mort d'au moins huit personnes et de centaines de blessés, selon un bilan officiel provisoire. Environ 34 millions de véhicules sont en cours de rappel aux Etats-Unis, soit le plus gros rappel lié à un produit dans le pays. (AFP 17/7/15)

Juliette Rodrigues