Ferrari envisagerait de se domicilier fiscalement hors d'Italie

Ferrari envisage de transférer son domicile fiscal hors d'Italie afin de réduire les taxes auxquelles l'entreprise est soumise. Le constructeur sera séparé du groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA) d'ici au troisième trimestre de 2015 et sera introduit à la Bourse de New York (10 % du capital).

Ferrari pourrait alors décider d'emboîter le pas à FCA, qui est basé à Londres, enregistré aux Pays-Bas et coté à New York.

Sergio Marchionne, administrateur délégué de FCA, avait précisé le mois dernier, lors de l'annonce de la cotation à New York de Ferrari, que l'entreprise resterait italienne, "comme elle l'a toujours été", et que "les marchés financiers sont les marchés financiers". (AUTOMOTIVE NEWS 10/12/14)

Juliette Rodrigues