Federal-Mogul se désengage de sa division Sintertech SAS

L'équipementier américain Federal-Mogul a annoncé qu’il souhaitait se désengager de sa division Sintertech SAS, qu’il avait reprise en 1998. L'acheteur est la société TMC, propriété de Thierry Morin, ancien président de Valeo.

L'accord a été conclu le 8 mars. Il porte sur la reprise par Thierry Morin des trois usines de production de Sintertech en France (près de 400 salariés), situées à Veurey-Voroize (Isère), Le Pont-de-Claix (Isère) et Oloron (Pyrénées-Atlantiques).

Sintertech est spécialisé dans la production de composants en métal fritté pour une grande variété d’applications industrielles et automobiles, entrant notamment dans la composition de moteurs ou de boîtes de vitesses, des activités jugées non stratégiques pour la division groupe motopropulseurs de Federal-Mogul. (JOURNALAUTO.COM 13/3/13)

Alexandra Frutos