Faurecia prévoit de supprimer 128 postes sur son site de Nompatelize

Faurecia prévoit de supprimer 128 postes sur quelque 200 dans son usine de Nompatelize (Vosges), en raison d'un « sureffectif structurel et pérenne, même dans l'hypothèse d'une complète réussite des projets en cours ». Le site fabrique des armatures de sièges pour automobiles, mais également, depuis une précédente restructuration en 2011, de petits véhicules électriques.

Faurecia dit s'attendre à une baisse « significative et durable » des volumes d'armatures de sièges pour automobiles ces trois prochaines années. Le groupe relève par ailleurs que la montée en cadence du programme de véhicules électriques s'avère « plus lente que prévu », dans un communiqué diffusé après un comité central d'entreprise (CCE) de sa filiale Faurecia Sièges d'Automobiles, qui s'est tenu le 24 septembre.

La direction du site compte recourir en priorité à des départs volontaires et assure qu'elle déploiera « tous les moyens nécessaires » pour accompagner la mobilité des salariés concernés. (AFP 26/9/14)

Alexandra Frutos