Faurecia crée une co-entreprise avec Dongfeng Motor en Chine

Faurecia a annoncé avoir conclu un accord avec le groupe chinois Dongfeng Motor sur la création d'une co-entreprise fournissant Dongfeng et ses partenaires en Chine.

L'accord sur cette nouvelle entité prévoit dans un premier temps le développement, la fabrication et la livraison de composants automobiles d'intérieur et d'extérieur, précise un communiqué. Le partenariat sera ensuite étendu aux sièges automobiles et aux technologies de contrôle des émissions. Les formalités administratives devraient être finalisées d'ici à fin mai.

La Chine, premier marché automobile mondial, est un pays clé pour Faurecia qui a comme objectif d'y doubler ses revenus en quatre ans, pour atteindre un chiffre d'affaires total supérieur à 4 milliards d'euros d'ici 2018.

La société commune avec Dongfeng Motor "couvrira toutes les activités de Faurecia lorsqu'elle tournera à plein régime" et l'objectif à moyen terme est "de générer un chiffre d'affaires annuel d'environ deux milliards d'euros", indique Faurecia.

L'accord prévoit également la création d'un nouveau centre de recherche et développement à Wuhan (province du Hubei) pour prendre en charge le développement, les tests et la validation des produits et programmes de la co-entreprise. "Faurecia a connu une croissance extrêmement rapide en Chine, en multipliant son chiffre d'affaires par deux au cours des trois dernières années, surperformant de loin la croissance du marché automobile chinois", note Yann Delabrière, président directeur général du groupe.

Ce nouveau partenariat avec Dongfeng Motor, qui a vendu un total de 3,8 millions de voitures en 2014, "contribuera à la croissance rentable et régulière de Faurecia en Chine", a-t-il estimé. La co-entreprise développera ensuite sa présence "dans toutes les régions de Chine où Dongfeng et ses partenaires automobiles sont implantés".

Faurecia emploie actuellement en Chine quelque 12 000 collaborateurs dans 38 usines et 3 centres de recherche et développement. (AFP 31/3/15)

Juliette Rodrigues