Faurecia confirme ses prévisions pour 2013

Le bénéfice net de Faurecia a reculé de 70,7 % au premier semestre, à 35,3 millions d'euros, en raison de charges de restructuration qui se sont élevées à 39,2 millions d'euros, indique l'équipementier dans un communiqué. Sa marge opérationnelle a diminué de 15,7 %, à 256,2 millions d’euros, ce qui « s'explique principalement par une contribution moins élevée de l'Europe, impactée par la poursuite de la baisse de la production automobile européenne ». Faurecia compte toutefois réduire ses frais fixes de 50 millions d'euros cette année et de 100 millions en 2014.

Le chiffre d'affaires du groupe a en revanche progressé de 5,7 %, à 9,27 milliards d’euros, grâce à son développement hors d'Europe, où il a réalisé 46 % de ses ventes au premier semestre, en hausse de 5 points. Son flux de trésorerie à été positif d'un million d'euros.

Faurecia confirme ses objectifs pour 2013, à savoir une hausse du chiffre d'affaires, qui serait compris entre 17,8 et 18 milliards, « une progression de sa marge opérationnelle » et un flux de trésorerie positif avant restructurations. Le coût de ces dernières, évalué en février entre 120 et 140 millions d'euros, devraient se monter à 120 millions, précise-t-il. Ces prévisions sont basées sur l'hypothèse d'une baisse de la production automobile européenne de 1 % au second semestre.

Les mesures de contrôle des coûts en Europe devraient « avoir un effet positif sur le résultat au second semestre », souligne le président du groupe Yann Delabrière. « En Amérique du Nord, le premier semestre montre une amélioration séquentielle des marges, qui va s'accélérer au second semestre », ajoute-t-il. (AFP 25/7/13)

Alexandra Frutos