FAW dément que certains de ses cadres font l'objet d'une enquête pour corruption

FAW dément que certains de ses cadres font l'objet d'une enquête pour corruption. La presse chinoise avait annoncé que certains dirigeants étaient entendus dans le cadre d'une enquête sur la disparition de plus de 20 milliards de yuans (2,5 milliards d’euros) d’actifs immobiliers (cf. revue de presse du 8/4/13). (AUTOMOTIVE NEWS CHINA 15/4/13)

Cindy Lavrut