Environ 2,2 millions de véhicules du groupe BMW seraient vulnérables

Environ 2,2 millions de véhicules du groupe BMW dotés du système ConnectedDrive seraient vulnérables. En effet, des pirates informatiques pourraient déverrouiller ces véhicules (des marques BMW, Mini et Rolls-Royce) en quelques minutes via une technologie sans fil.

Le groupe allemand a indiqué qu'il avait mis à jour son système ConnectedDrive afin de pallier cette faille de sécurité. La mise à jour se fera automatiquement.

Cette faille de sécurité illustre les risques associés à la présence accrue de logiciels dans les véhicules.

Les véhicules concernés ont été produits entre mars 2010 et décembre 2014. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 30/1/15, AUTOMOBILWOCHE 31/1/15)

Cindy Lavrut