Enquête annuelle sur les tendances du secteur automobile

Les constructeurs d’automobiles traditionnels pensent qu'ils résisteront à l'arrivée de nouveaux entrants à forte capacité d'innovation comme Google, mais ils sont conscients de la nécessité de coopérer avec eux, révèle une étude publiée aujourd’hui par KPMG. Le cabinet, qui a interrogé pour cette enquête annuelle sur les tendances du secteur quelque 200 dirigeants de l'industrie automobile dans 31 pays, note que, pour 84 % d'entre eux, « les constructeurs généralistes conserveront leur position dominante dans le paysage automobile d'ici à 2025 ». Or, remarque KPMG, ces dirigeants « donnent la priorité au développement de leur présence sur les marchés en croissance au détriment de l'investissement dans les concepts les plus innovants », comme les voitures autonomes et connectées. (AFP)

Alexandra Frutos