En Afrique du Sud, 70 000 salariés des stations-service et du secteur des composants ont décidé de se mettre en grève

En Afrique du Sud, 70 000 salariés des stations-service et du secteur des composants ont décidé de se mettre en grève, ce qui affecte gravement la production d’automobiles des principaux constructeurs présents dans le pays.

Ainsi, Volkswagen, Ford, Mercedes et Toyota ont signalé un arrêt ou un ralentissement de leur production depuis lundi. Une porte-parole de Ford a signalé une « absence de production dans les usines de Port Elizabeth et Pretoria » depuis deux jours, en précisant que l'activité devait reprendre aujourd'hui.

Mercedes a déclaré avoir une « production limitée » pour ses véhicules commerciaux et Toyota a signalé un « arrêt de la production locale ». Volkswagen va pour sa part maintenir fermée son usine de Uitenhage jusqu'à nouvel ordre.

En outre, General Motors a même cessé toute production depuis la semaine dernière.

Cette grève des salariés du secteur des composants fait suite à une grève de trois semaines en août des employés de l'industrie automobile. (AFP 24/9/13)

Cindy Lavrut