Emploi : de l'auto vers l'aéronautique, les passerelles restent à construire (2/2)

"L’idée de ces passerelles, évoquée dès l’été 2012 par le gouvernement, est intéressante mais pas organisée. Il faut passer au traitement de masse", indiquent les observateurs. "Nous travaillons, mais c’est dizaine d’emplois par dizaine d’emplois. Il y a un problème de mobilité géographique en France, un attachement à son clocher", explique Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif. Jusqu’à présent, peu de CCE ou CE ont mis la question à l’ordre du jour, dans l’automobile ou l’aéronautique. Concrètement, les reconversions fonctionnent surtout pour l’ingénierie et la chaine d’approvisionnement, les cadres, qui sont très mobiles. Pour les ouvriers, cela suppose des formations : plus on se rapproche du produit final, plus c’est compliqué. Or, les ouvriers sont les premières victimes des plans sociaux. Les profils les plus recherchés sont ceux de la recherche et développement, pas ceux de la fabrication, et il y a en outre peu de concertation entre les fédérations. Chez Airbus, on évoque cependant "des rencontres individuelles entre des salariés de PSA et des recruteurs, essentiellement sur des postes d’ingénieur" et on dit "rechercher la compétence", quelle que soit l’origine des candidats.

D’ailleurs, pour le 50ème Salon aéronautique du Bourget (17-23 juin), le GIFAS (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales), organisateur du Salon, a souhaité faire la part belle aux PME, "maillons indispensables de toute la supply chain" aéronautique, a rappelé Emeric d’Arcimoles, Commissaire général du Salon. Un espace plus vaste est dédié aux sous-traitants de toutes les régions françaises et de tous les pays. Deux grands rendez-vous d'information sont en outre organisés au Selon :

- L’Avion des métiers

Une exposition inédite et d’envergure, 3 000m2 en extérieur, pour découvrir 50 métiers et rencontrer celles et ceux qui conçoivent, produisent et vendent les aéronefs. Un événement pédagogique et ludique animé chaque jour par 200 professionnels de l’industrie aéronautique et spatiale pour s’informer sur les métiers de techniciens, techniciens supérieurs, ingénieurs et cadres en Conception, Essais, Industrialisation, Fabrication/Assemblage/Maintenance, Supports Clients/Commercial, Logistique et Achats.

- Le 18e Forum Air & Espace

Il se tiendra durant les trois journées ouvertes au grand public : les vendredi 21, samedi 22 et dimanche 23 juin 2013.

Premier salon de l’emploi, des métiers et des formations du secteur aéronautique et spatial, le Forum Air & Espace est le point de rencontre entre les entreprises, les établissements d’enseignement, les associations et le grand public sur le thème des besoins en compétences dans les secteurs de l’industrie aéronautique et spatiale, du transport aérien et de la défense nationale. Il contribue à la promotion des métiers qui recrutent, des formations initiales scientifiques, technologiques et professionnelles auprès d’un large public.

Pendant les journées professionnelles (17 au 20 juin), l’Espace Emplois - Formations du GIFAS a accueilli, dans le Hall Concorde, des conférences, des animations, des événements RH sur les thèmes emploi/formation.

Juliette Rodrigues