Elisabeth Borne ouvre la voie à une taxation des camions sur les routes nationales

Dans un entretien accordé aux ECHOS (5/7/17), la ministre des Transports Elisabeth Borne explique que, dans le cadre des Assises de la mobilité qui sont annoncées pour la rentrée, elle va « redemander aux Français quels sont leurs vrais besoins de mobilité, dans les zones rurales par exemple, identifier également les bonnes initiatives, se projeter aussi sur tout ce que l'innovation va nous apporter ». « Il faut répondre aux besoins de mobilité de demain, en arrêtant d'y apporter les réponses d'avant-hier. Nous souhaitons réfléchir aussi aux ressources : les flux de camions qui transitent par nos territoires doivent eux aussi contribuer au financement de nos infrastructures », déclare-t-elle.

La ministre estime que ressusciter l’écotaxe « ne serait pas une bonne idée [?] en l'état », mais qu’il « faut réfléchir à une façon de faire payer ces poids lourds. Certaines régions sont volontaires pour lancer des expérimentations. D'autres demandent à pouvoir créer, comme l'a fait le Grand Paris, une taxe spécifique dédiée aux besoins en équipement. Cela peut également passer par la mise en place de péages sur certaines sections de routes nationales, sans pénaliser les déplacements de proximité, à l'image de ce qui a déjà été fait dans les Landes. Nous devons donc débattre des ressources, comme d'autres pays l'ont fait », détaille-t-elle.

Alexandra Frutos