Durisotti bénéficie d’un plan de continuation qui préserve l’emploi

Le tribunal de commerce d’Arras vient d’accepter le plan de continuation présenté par Jean-François Durisotti, président et fils du fondateur de l’entreprise éponyme. Le constructeur carrossier avait été placé en redressement judiciaire en mars 2012 à la suite d’une chute des commandes. Le plan de continuation préserve les 224 emplois de l’entreprise. Peugeot Sport vient de passer une grosse commande à Durisotti, qui table par ailleurs sur des marchés pluriannuels qui pourraient être signés avant la fin de l’année. (Echos)

Alexandra Frutos