Dix équipementiers automobiles japonais sanctionnés en Chine pour entente sur les prix

La Chine a infligé des amendes à dix équipementiers automobiles japonais, pour un total de 1,24 milliard de yuans (151 millions d'euros), les accusant de s'être entendus sur leur prix pendant plus de dix ans, a annoncé le 20 août une autorité de la concurrence. Parmi les firmes épinglées figurent Denso, Aisan, Mitsubishi Electric, Mitsuba, Yazaki, Furukawa, Sumitomo, ainsi que NSK, JTEKT et NTN, a précisé la puissante Commission nationale pour la réforme et le développement (NDRC) dans un communiqué. (AFP)

Alexandra Frutos