Dix constructeurs s'engagent à équiper leurs futures voitures d'un freinage automatique d'urgence

Dix constructeurs (Audi, BMW, Ford, General Motors, Mazda, Mercedes, Tesla, Toyota, Volkswagen et Volvo), qui ont représenté 57 % des ventes de véhicules légers aux Etats-Unis en 2014, se sont engagés à équiper à court terme leurs nouveaux véhicules vendus sur le marché américain d’un système de freinage d’urgence automatique en série, ont annoncé la NHTSA (agence américaine en charge de la sécurité routière) et l’IIHS (institut des assureurs pour la sécurité routière). Lesdits constructeurs s'engagent en faveur d'une technologie qui sauve des vies et qui devrait être mise à la disposition de tous les automobilistes, a souligné Mark Rosekind, l'administrateur de la NHTSA. « Nous encourageons tous les autres constructeurs à s'associer à cet effort », a-t-il ajouté.Les systèmes de freinage automatique d'urgence utilisent des capteurs pour détecter l'imminence d'une collision et agissent automatiquement sur les freins. La technologie est de plus en plus répandue sur les voitures modernes, mais elle est le plus souvent proposée en option. Selon l'IIHS, 1 % des véhicules de l'année modèle 2015 étaient équipés d'un freinage automatique en série et 26 % en option. Les constructeurs travailleront dans les prochains mois avec la NHTSA et l'IIHS sur les détails de l'accord, dont les critères de performance des dispositifs et le calendrier pour leur installation. (AUTOMOTIVE NEWS 14/9/15, AFP 11/9/15)

Frédérique Payneau