Développements de l'affaire Volkswagen

Il ne reste que trois jours à Volkswagen pour présenter une solution permettant de mettre aux normes ses véhicules vendus aux Etats-Unis et concernés par les manipulations des niveaux d’émissions. Cette solution doit être présentée à l’EPA (Agence américaine en charge de la protection de l’environnement) et à son homologue californienne, la CARB. (HANDELSBLATT 17/11/15)

En parallèle, en Allemagne, la proposition présentée par Volkswagen au Ministère des Transports pour réparer ses véhicules diesel dotés de moteurs de 1,6 l (cf. revue de presse du 16/11/15) est en cours d'examen par le KBA (Office fédéral des Transports). La date à laquelle la solution sera approuvée ou non n'a pas été précisée. Cette solution prévoit notamment une mise à jour du logiciel qui permettait de manipuler les tests antipollution ainsi que le remplacement de certaines pièces, dont l'injecteur de carburant. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 17/11/15)

Par ailleurs, le Ministre allemand de la protection des consommateurs, Heiko Maas, a exhorté Volkswagen à traiter de manière égale ses clients allemands et ses clients américains. Il fait référence aux avoirs de 1 000 dollars proposés à ses clients outre-Atlantique. (AUTOMOBILWOCHE 18/11/15)

De plus, le DAT (équivalent allemand de l'Argus) a estimé que le scandale qui affecte actuellement Volkswagen n'avait pour l'instant pas de conséquence sur la valeur résiduelle des voitures de la marque. Néanmoins, les ventes du groupe allemand en Europe ont reculé de 0,5 %, sur un marché pourtant en hausse de 2,9 %en octobre. (AUTOMOBILWOCHE 17/11/15)

Cindy Lavrut