Deux femmes ont été nommées membres du conseil de surveillance de Volkswagen

Louise Kiesling, directrice de Textilmanufacktur, et Julia Kuhn-Piëch, membre du conseil de surveillance de MAN Truck & Bus, ont été nommées membres du conseil de surveillance de Volkswagen, suite aux démissions de Ferdinand et Ursula Piëch (cf. revue de presse du 27/4/15).

Ces deux femmes sont des nièces de M. Piëch et appartiennent donc à la famille du fondateur de Volkswagen. M. Piëch, qui détient encore 13 % de Porsche SE (la holding qui détient la majorité du capital du groupe Volkswagen), s'était opposé à leur nomination, les jugeant inexpérimentées. Toutefois, la majorité du conseil de surveillance a approuvé leur intégration. Leur nomination est effective immédiatement.

Avec la nomination de Mmes Kiesling et Kuhn-Piëch, le conseil de surveillance a atteint son objectif d'un taux de féminisation de 30 %, fixé initialement pour 2016.

Par ailleurs, Stephan Weil, Premier Ministre du Land de Basse-Saxe, a déclaré que la crise de gouvernance que traversait le groupe allemand était désormais terminée. (SPIEGEL, ZEIT 30/4/15, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 30/4/15 ET 1/5/15, AUTOMOBILWOCHE 1/5/15, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG 2/5/15, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 3/5/15)

Cindy Lavrut