Des sénateurs américains appellent le groupe Volkswagen à racheter certains de ses véhicules

Des Sénateurs américains appellent le groupe Volkswagen à racheter certains de ses véhicules concernés par les manipulations des niveaux d’émissions, « au prix du marché ».

En effet, les Sénateurs Richard Blumenthal (de l'Etat du Connecticut) et Ed Markey (du Massachussetts), tous deux démocrates, ont envoyé une lettre au patron de Volkswagen of America, Michael Horn, réclamant « un dédommagement solide » pour tous les conducteurs de véhicules affectés par le scandale.

Les deux sénateurs souhaitent notamment que le groupe allemand rachète les véhicules concernés aux clients qui souhaiteraient les céder.

Aux Etats-Unis, près de 500 000 véhicules des marques Volkswagen, Audi et Porsche sont concernés par les manipulations des niveaux d'émissions.

Mary Nichols, présidente de l'agence californienne de protection de l'environnement CARB, est elle aussi en faveur d'un rachat des véhicules affectés par le scandale. (HANDELSBLATT, SPIEGEL 20/11/15)

Cindy Lavrut