Des coûts de production avantageux attirent les fournisseurs en Europe de l'Est

Séduits par des coûts de production moins élevés, les fournisseurs continuent d’investir en Europe de l’Est, souvent pour y suivre leurs clients.La nouvelle usine que Volkswagen construit en Pologne, près de Poznan, illustre la tendance. L’équipementier allemand Kirchhoff construit une quatrième usine dans le pays, à Gniezno, pour approvisionner le nouveau site.De nombreux équipementiers nord-américains et asiatiques ont choisi d’implanter leur première usine européenne dans l’Est du continent. Le fabricant américain de colonnes de direction Global Steering Systems a par exemple arrêté son choix sur Opole en Pologne.L’expansion de l’usine de Skoda à Kvasiny en République tchèque attire de nouveaux fournisseurs. C’est le cas de l’équipementier portugais Simoldes Plasticos, qui investit à Rychnov nad Kneznou, à proximité du constructeur.Jaguar Land Rover prévoit de son côté de construire une nouvelle usine d'assemblage en Slovaquie, à Nitra, et doit prendre une décision finale sur ce projet dans les prochains mois.L’Europe de l’Est attire également un nombre croissant de fournisseurs allemands. Ces derniers ont annoncé des projets de nouvelles usines en Pologne. Le fabricant de ressorts Muhr et Bender, qui était déjà présent industriellement en République tchèque, construit une usine à Ujazd. Le fabricant de roues Uniwheels construit quant à lui sa troisième usine à Stalowa Wola. A. Kayser Automotive Systems implante pour sa part sa seconde usine près de la frontière tchèque.D’autres entreprises ont annoncé des projets d’implantation dans l’Est de l’Europe. ABC Group, spécialisé dans les plastiques, a choisi la Pologne ; Brose et le Français CCN Group la Slovaquie ; NHK Spring et Samvardhana Motherson Perguform, la Hongrie, et Tsubakimoto la République tchèque.Des fournisseurs coréens, qui approvisionnement notamment Hyundai et Kia, augmentent leurs capacités en République tchèque et en Slovaquie où les deux constructeurs coréens ont des usines d'assemblage.Les pressions sur les coûts conduisent également les entreprises du secteur automobile dans les pays du sud. La Roumanie voit par exemple ses capacités augmenter fortement. Continental, Draxlmaier et Yasaki (câbles) exploitent plusieurs usines dans ce pays. Continental, qui emploie déjà environ 15 000 personnes dans ses six sites de production et de recherche-développement en Roumanie, prévoit de procéder à plus de 1 000 embauches cette année.En Serbie, l’entreprise française Hutchinson construit une usine à Ruma et l’équipementier espagnol Teknia, qui produit des pièces en métal et en plastique, a racheté le fournisseur local Promotor Irva. Le fournisseur allemand I.G. Bauerhin, qui produit aussi en République tchèque, prévoit pour sa part d'agrandir son usine à Indjija. Les effectifs du site serbe doivent passer de 1 300 à 1 800 personnes à moyen terme.

Frédérique Payneau