Depuis le 1er janvier, les constructeurs implantés en Russie...

Depuis le 1er janvier, les constructeurs implantés en Russie doivent payer une taxe de recyclage, équivalente à celle payée par les importateurs depuis 2012 ; cette taxe s'élève à 20 000 roubles (443 euros) pour les voitures et à 150 000 roubles (3 320 euros) pour les camions et autobus. Le gouvernement russe travaille sur un projet de subventions pour les constructeurs locaux permettant de compenser cette nouvelle taxe. Il s’agit d’aider les industriels russes et étrangers implantés en Russie à produire des véhicules moins polluants et à soutenir l’emploi. (Autostat)

Juliette Rodrigues