Dekra souhaiterait rendre obligatoires un plus grand nombre de systèmes d'assistance à la conduite

Clemens Klinke, président de Dekra (contrôle technique), a déclaré qu'il souhaiterait rendre obligatoires un plus grand nombre de systèmes d'assistance à la conduite. Il estime en effet que les « systèmes d'assistance à la conduite ont un fort potentiel pour réduire le nombre de tués sur les routes ». Actuellement, le Ministre allemand des Transports, Alexander Dobrindt, prépare un projet de loi sur les véhicules autonomes. M. Klinke a regretté qu'une mention obligeant légalement d'installer des systèmes d'assistance à la conduite ne soit pas intégrée à ce texte.M. Klinke s'est en outre dit convaincu que certains de ces systèmes d'aides à la conduite sont actuellement si avancés qu'ils peuvent être considérés comme des préalables à la conduite autonome. Il s'est notamment dit convaincu que les systèmes d'aide au freinage avec détection des piétons devraient être - dès qu'ils seront produits en série - rendus obligatoires pour toutes les voitures particulières neuves ; de même pour les systèmes de contrôle de trajectoire (maintien dans la voie).Le patron de Dekra a par ailleurs ajouté qu'il était également - voire plus - important d'interdire la désactivation des systèmes d'assistance à la conduite présents dans un véhicule. (AUTOMOBILWOCHE 2/10/16)

Cindy Lavrut