De nouveaux tests salivaires pour dépister les drogues au volant

« Plus de 23 % des conducteurs impliqués dans des accidents mortels de la route sont sous l’emprise de stupéfiants », a indiqué la Mildeca (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives), annonçant l’expérimentation prochaine de nouveaux tests salivaires de détection des drogues au volant. Du 1er décembre 2014 au 1er juin 2015, les contrôles se feront au moyen d’un nouveau kit de dépistage à Paris et dans neuf départements (Alpes-Maritimes, Dordogne, Gironde, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Moselle, Nord, Haute-Savoie et Yvelines) pour confondre les conducteurs ayant consommé du cannabis, de la cocaïne, de l’héroïne ou des amphétamines. (Parisien)

Alexandra Frutos