Daimler va supprimer 650 emplois dans son usine de Düsseldorf

D'ici à 2020, Daimler va supprimer 650 emplois dans son usine de Düsseldorf, où il produit les fourgons Mercedes Sprinter. Néanmoins, il s'agira de départs naturels (départs volontaires, départs à la retraite non remplacés), aucun licenciement économique n'étant prévu.

En parallèle, le constructeur investira 300 millions d'euros sur le site, afin de le moderniser (notamment l'atelier de peinture, la carrosserie et la ligne d'assemblage).

Ainsi, l'usine de Düsseldorf restera le principal site de production du Sprinter, bien que Daimler ait annoncé qu'une partie de la production du modèle sera à l'avenir réalisée en Amérique du Nord (cf. revue de presse du 22/10/14).

Les fonctions clés du processus de production du Sprinter, à savoir le développement, l'ingénierie, la qualité et la logistique, seront donc conservées à Düsseldorf.

Le Mercedes Sprinter a été lancé en 1995 et a depuis été écoulé à plus de 2,5 millions d'unités. Chaque année, près de 150 000 exemplaires du modèle sont produits dans le monde (à Düsseldorf et Ludwigsfelde en Allemagne, à Gonzalez Catan en Argentine, à Fuzhou en Chine et à Nizhny Novgorod en Russie). (AUTOMOBILWOCHE 15/12/14)

Cindy Lavrut