Daimler repousse d'un an le licenciement de 1 500 personnes au Brésil

Daimler repousse d’un an le licenciement de 1 500 personnes dans son usine de camions à São Bernardo do Campo, au Brésil. En échange de ce sursit, les salariés ont accepté de réduire leur temps de travail et leur rémunération de 20 %. L'Etat brésilien s'est engagé à compenser la moitié de cette perte de salaire. (AGEFI 1/9/15)

Cindy Lavrut