Daimler pourrait réviser ses projets d'une délocalisation vers les Etats-Unis

Daimler pourrait réviser ses projets d’une délocalisation d’une partie de la production du fourgon Mercedes Sprinter (actuellement produit à Düsseldorf) vers les Etats-Unis, en raison de la faiblesse de l’euro face au dollar.Au mois d'octobre dernier, le constructeur avait en effet annoncé son intention de délocaliser une partie de la production du Sprinter vers une usine en Amérique du Nord (cf. revue de presse du 22/10/14).Néanmoins, ces plans avaient été élaborés lorsque que l'euro valait 1,35 dollar, or il en vaut aujourd'hui 1,13. Si la dévaluation de l'euro par rapport au dollar continue sur une période prolongée, cela pourrait pousser Daimler à reporter ses projets de délocalisation, a déclaré Michael Brecht, président du comité d'entreprise de Daimler. Actuellement, la plupart des Sprinter vendus aux Etats-Unis sont exportés sous forme de collections depuis Düsseldorf, puis réassemblés dans une usine à Charleston (Caroline du Sud). (AUTOMOTIVE NEWS 25/2/15)

Cindy Lavrut