Daimler et Lagardère ont été renvoyés en correctionnelle pour délit d'initiés dans la vente de titres EADS en 2006

Daimler et Lagardère ont été renvoyés en correctionnelle pour délit d’initiés dans la vente de titres EADS en 2006. Sept anciens dirigeants d'EADS comparaîtront également.

« La société Daimler se défend d'avoir commis un quelconque délit et elle a d'ailleurs été mise hors de cause par l'AMF (Autorité des marchés financiers) dans la même affaire », a déclaré l'avocat du groupe Daimler. En effet, Daimler et Lagardère avaient déjà été soupçonnés puis blanchis dans le cadre de cette affaire en décembre 2009. (AFP, SPIEGEL 2/12/13, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 3/12/13)

Cindy Lavrut