Daimler a annoncé qu'il allait rappeler plus de 3 millions de véhicules diesel de la marque Mercedes

Daimler a annoncé qu’il allait rappeler plus de 3 millions de véhicules diesel de la marque Mercedes en Europe, afin de mettre à jour leur système de gestion des émissions polluantes. Le groupe étend en fait un rappel volontaire qui avait été initié en avril suite à des irrégularités dans les niveaux d’émissions publiés par 16 marques automobiles, dont 5 Allemandes (Audi, Mercedes, Opel, Porsche et VW-Nfz). Ce rappel concernait 630 000 voitures de marques allemandes (cf. analyse de presse du 25/4/17). Lorsque ce premier rappel avait été annoncé, le détail par marques n'avait pas été communiqué.Les réparations seront gratuites pour les propriétaires des voitures concernées, Daimler prenant à sa charge le coût de la mise à jour du logiciel de gestion des émissions. Le groupe devra donc prévoir un coût estimé à environ 220 millions d'euros. Le rappel doit commencer dans les semaines à venir. Le rappel de Daimler (et des autres constructeurs allemands pour le premier volet de ce rappel), est dû à une faille dans la réglementation qui permettait aux constructeurs de désactiver leurs systèmes de filtration des émissions polluantes dans certaines conditions, notamment à des températures basses (fenêtre thermique). Il ne s'agit donc pas des mêmes manipulations que celles - illégales - réalisées par le groupe Volkswagen, mais de l'exploitation d'une faille réglementaire. Néanmoins, pour tenter de mettre un frein aux critiques croissantes sur le diesel, les constructeurs allemands, notamment Daimler, ont annoncé des rappels volontaires. Daimler pour sa part espère également désamorcer une éventuelle affaire de manipulation des émissions avant qu'elle n'éclate, à l'heure où une enquête a été ouverte sur le groupe allemand (cf. analyse de presse du 13/7/17). (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT, XINHUA NEWS 18/7/17)

Cindy Lavrut