DHL Express France va s'équiper de nouveaux véhicules électriques

DHL Express France, qui traite chaque année 32 millions de colis et exploite une flotte de 1 700 véhicules, dont une dizaine de véhicules « verts » (triporteurs et Renault Kangoo Z.E., notamment), a prévu d'exploiter un nouveau véhicule électrique courant 2017. Il s'agira d'un utilitaire baptisé « StreetScooter Work », conçu non pas par un constructeur d’automobiles, mais par la propre maison mère de DHL Express, Deutsche Post DHL (elle l'a conçu via un logiciel de production, tous les composants étant fournis par des équipementiers). Doté d'une batterie Lithion-ion et affichant des longueur, largeur et hauteur de respectivement 4 638mm, 2 090mm et 2 030mm, il offre un volume utile de 4,3m3. « Il est déjà exploité en centaines d'exemplaires en Allemagne et aux Pays-Bas », souligne Michel Akavi, président de DHL Express France. Et il pourrait être exploité en aussi grand nombre de ce côté-ci du Rhin.

A terme, le spécialiste du transport express souhaite assurer toutes ses livraisons parisiennes en véhicule électrique. Il a l'intention de procéder au regroupement de tous ses colis parisiens sur des sites bien identifiés autour de la capitale avant qu'ils ne soient livrés à leurs destinataires finaux avec des véhicules respectueux de l’environnement, des parkings privés parisiens étant aussi appelés à faire office de lieux de stockage et de tri. « Nos sites de regroupement de colis seront donc aussi dotés de bornes de recharge V.E. », souligne M. Akavi. De quoi contribuer à l'objectif que s'est assigné le groupe Deutsche Post DHL au niveau mondial concernant ses émissions de CO2, à savoir de les réduire de 30 % entre 2007 et 2020 (baisse de 25 % déjà atteinte fin 2015).

Il n'est pas non plus exclu que le StreetScooter soit aussi à terme commercialisé par Deutsche Post DHL, le groupe entrant de ce fait directement en concurrence avec tous les constructeurs de véhicules utilitaires. Le groupe a présenté il y a peu une nouvelle variante du StreetScooter, le StreetScooter Work L. Doté d'un volume utile de 8m3, il est capable de transporter jusqu'à 150 colis d'un poids global d'une tonne. « Le StreetScooter n'a pas coûté des milliards à concevoir et à produire. Si vous saviez à quel point c'est bon marché à faire, vous ne le croiriez pas ! », a déclaré à Reuters Jürgen Gerdes, l'un des membres du directoire de Deutsche Post DHL. (JOURNALAUTO.COM 10/10/16)

Alexandra Frutos